Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Mon Eglise à Noyal-Pontivy Mon Eglise à Noyal-Pontivy
menu
Edito
L'édito de Noyal-Pontivy

noyal pontivy .

 

« Venez... je vous envoie. »

Apparemment, deux directions contradictoires : venir et partir.

D’abord le mot « venez ». Nous sommes tous des invités, nous chrétiens mais aussi tous les autres. Nous sommes invités à croire, à suivre le Christ, à vivre l’Evangile. Nous sommes invités à la prière, à écouter la Parole du Seigneur, à nous nourrir de son pain. Nous sommes invités avec ce que nous sommes, avec notre histoire, avec ce que nous vivons, avec notre situation, nos joies, nos souffrances. Nous sommes invités à prendre la route de cette nouvelle année, à accueillir la présence du ressuscité sur nos routes quotidiennes.

« Je vous envoie » A partir du moment où nous sommes baptisés, nous sommes envoyés vers nos frères. Nous sommes envoyés pour vivre et pour annoncer la Bonne Nouvelle. Il n’ya pas besoin d’aller au bout du monde pour cela. L’Evangile se vit et s’annonce en famille, à l’école, dans les loisirs, au travail. Il s’annonce non pas par des discours mais plutôt par une manière d’être. C’est en aimant les autres que nous pourrons faire découvrir l’amour de Dieu pour eux. Oser se dire chrétien et le montrer n’est pas toujours facile dans le monde d’aujourd’hui. Mais si nous sommes convaincus de la Bonne Nouvelle dont nous sommes porteurs, alors il est impossible de la garder pour soi.

 

La Parole de Dieu nous est donnée comme une graine appelée à germer en nos cœurs et en nos vies pour que nos vies soit porteuses de fruits. La Parole de Dieu est semée en nos cœurs. Si nous la laissons prendre racine en nous, alors notre vie deviendra témoignage pour les autres. Si nous laissons le Christ venir habiter nos vies pour les remplis de sa présence, alors l’amour de Dieu transparaîtra sur nos visages et nos gestes.

Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul. Mais s’il meurt il donne beaucoup de fruits. La vie de Jésus a été entièrement donnée, entièrement offerte, jusqu’au bout, jusqu’au don ultime de lui-même sur la croix. Il ne pouvait y avoir plus grande preuve d’amour ; Il y a encore dans le monde des gens qui paient de leur vie leur dévouement pour les autres ou leur foi. Ce n’est pas notre cas. Mais beaucoup et peut-être nous aussi donnent leur temps, leur attention, leur écoute, se mettent au service des autres. L’amour est don de soi et c’est ainsi, en se donnant, que l’on se met à la suite de Jésus comme il nous le demande.

Nous avons répondu à l’invitation, nous sommes venus. Nous avons accueilli la parole et la vie de Dieu semée en nous. Nous sommes envoyés comme des semeur de Bonne Nouvelle.

Venir et revenir pour approfondir nos liens avec le Seigneur et les uns avec les autres.

Se nourrir de la Parole du Christ et de son corps donné.

Et sans cesse retourner vers les autres.

 

 

Jean Claude Dréano

 

.

 

Par admin at 28/04/2014 09:30 |
 
Video (collection)
Vidéo

Par admin at 23/05/2016 17:30 |
 
Albums photo V2

Actions sur le document
  • Imprimer